Les 8 accessoires tricot indispensables ! – Kesi’Art

Aux bons travailleurs, aux bons outils ! C’est la rentrée et aussi la fin des vacances… mais pas de panique, c’est aussi la rentrée pour toutes les tricoteuses ! On a les nouveaux projets à glisser sur les aiguilles !

Mais êtes-vous bien armé pour affronter ce retour en maille ?

Explication des outils et accessoires à glisser dans votre sac à tricot !

On commence par l’essentiel : les aiguilles à tricoter !

Il en existe plusieurs sortes :

– des aiguilles droites qui permettent de tricoter à plat,

– des aiguilles circulaires et des aiguilles doubles pointes qui permettent à la fois de tricoter en rond et de créer des articles tubulaires comme des chaussettes, des pulls, des manches, des snoods, etc.

Selon votre type de travail, vous choisirez l’une ou l’autre solution. Les aiguilles circulaires ont l’avantage d’être moins encombrantes et donc faciles à transporter. Ils ne travaillent également que les poignets contrairement aux aiguilles droites.

Bois, bambou, métal… certains préféreront l’une ou l’autre matière, l’essentiel étant que les aiguilles soient lisses et légères pour faciliter votre expérience tricot tout en la rendant la plus confortable possible.

On continue avec le coupe-fil ou le petit ciseau qui vous permettra de changer facilement la pelote, de couper les fils effilochés, de passer à une autre couleur et de finir votre tricot. Optez pour un petit ciseau pour pouvoir l’emporter avec vous. Les lames en carbone sont un plus car cette matière permet une coupe précise. De cette façon, vous ne laisserez pas un fil pendre !

Les anneaux s’insèrent et glissent sur les aiguilles à tricoter pour marquer une rangée ou un point particulier.

À quoi ça sert ? Ils servent de marqueurs pour compter les mailles, pour séparer les différentes sections d’un tricot ou pour séparer des sections de différentes mailles ou encore pour aider à tricoter la répétition d’un point compliqué comme une jolie dentelle.

Si vous tricotez en rond, ils sont indispensables pour marquer le début de votre rang.

Contrairement aux anneaux, les marqueurs de mailles sont amovibles : ils peuvent être insérés puis retirés du tricot, vous n’avez donc plus besoin de compter vos mailles pour savoir où vous en êtes dans votre travail !

Leur format peut être « escargot » ou « épingle de sûreté ». Grâce à leur forme arrondie, les marqueurs ne piquent pas et peuvent être utilisés aussi bien dans des travaux fins que épais.

Ils sont également indispensables pour crocheter en rond et marquer le début de chacun de ses rangs.

À quoi ça sert ? Ils permettent de compter le nombre de rangs mais aussi le nombre de mailles. Ils peuvent également aider à rattraper un point perdu. Et enfin, vous pouvez l’utiliser pour faciliter l’assemblage et la couture de vos différentes pièces à tricoter.

Ces aiguilles sont plus courtes que les aiguilles plates et sont généralement incurvées afin de bien tenir les mailles en attendant d’être tricotées lors de la confection d’un câble tricoté. On les appelle aussi « aiguilles auxiliaires ».

Il existe plusieurs diamètres d’aiguille différents qui vous permettent de tricoter des câbles avec du fil grossier, moyen ou petit.

Comment est-ce utilisé? Placer les mailles sur l’aiguille à torsade qui se positionne devant ou derrière l’ouvrage, selon le sens de la torsade. Tricoter les mailles suivantes, puis reprendre les mailles restantes sur l’aiguille à torsade et les tricoter.

Des tricots à rebondissements à gogo !

C’est l’accessoire indispensable pour mettre vos mailles en attente !

Également appelé porte-maille, le porte-maille vous permet de laisser vos mailles en attente en toute sécurité, comme lorsque vous tricotez une moufle et que vous devez travailler votre pouce et le reste de votre main séparément.

Il permet également d’arrêter une maille perdue pour éviter l’effilochage du tricot.

Il existe différentes tailles selon le nombre de mailles à réserver et le type de laine utilisée.

Comment est-ce utilisé? Il suffit d’ouvrir l’épingle, de glisser les mailles une à une sans les tricoter, puis de refermer l’outil. Lorsque vous le souhaitez, les mailles seront remises sur l’aiguille à tricoter de la même manière.

Les aiguilles passe-laine sont des aiguilles à coudre permettant de réaliser des coutures, d’assembler des éléments tricotés et de rentrer les fils en fin de tricot. Grâce à leur œil large, vous pourrez facilement y glisser un morceau de laine.

Grâce aux épingles en T, bloquez et donnez une finition impeccable à vos projets de tricot.

Qu’est-ce que le blocage ? C’est la dernière étape qui consiste à laver puis façonner votre ouvrage une fois tricoté. On lui donne un bain qui va permettre à la laine de retrouver sa souplesse. Ensuite, il s’agit de lui donner la forme souhaitée grâce à l’étape de séchage et c’est là que les aiguilles en T feront le travail !

A noter que le blocage va supprimer de nombreuses imperfections comme les différences de tension d’un point à l’autre ou d’un rang à l’autre.

Comment est-ce utilisé? Une fois lavé et essoré, posez votre tricot à plat sur un tapis en mousse. Épinglez-le aux mesures indiquées sur le patron. Les épingles garderont votre projet en forme en s’assurant qu’il ne rétrécit pas en séchant.

Cette idée de réalisation vous a plus et vous en êtes inspiré pour créer ?
Partagez avec nous les photos de votre création avec #kesiart sur les réseaux sociaux !

About Shahid aslam

Check Also

Jour 98 : Lacey Plait Cable Knit Stitch : #100daysofknitstitches

Apprenez à tricoter le point de tricot torsadé en dentelle. Instructions écrites, fichier pdf téléchargeable …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *